Succès professionnel
Mirel Eremia, propriétaire d’un logement Habitat, dit que son rêve de diriger sa propre entreprise est devenu réalité.

Emménager dans un logement abordable d’Habitat pour l’humanité a permis à Mirel Eremia de reprendre ses études et de se former pour un nouveau type d’emploi. Aujourd’hui, il dirige son propre entreprise de réparation de véhicules de plaisance. Sa femme est contremaître dans un de ses ateliers, alors que leur fils aîné est en train de réfléchir à faire des études postsecondaires. Pour une famille dont le premier logement au Canada consistait en un appartement exigu, leur logement Habitat est, selon Mirel lui-même, "une véritable bénédiction".

Lui et sa femme Dana sont arrivés au Canada, avec leurs deux enfants, venant de Roumanie. Les deux parents étaient ingénieurs de formation, mais ne pouvaient pas trouver de travail dans leurs métiers. Un appartement en location de 500 pieds carrés est tout se qu’ils pouvaient se permettre, comme foyer. "C’était difficile avec 4 personnes dans un appartement aussi petit ”, affirme Mirel. "Il n’y avait de place, ni pour garder des choses, ni pour être du calme”.

La famille a emménagé dans leur maison Habitat en 2005. Peu de temps après, Mirel a décide de reprendre ses études pour devenir un technicien spécialisé en véhicules de plaisance. En plus de réduire la pression financière sur les Eremias, la maison Habitat a offert à Mirel un endroit calme pour se concentrer sur ses études. Ayant obtenu son diplôme, il dit que lancer sa propre entreprise était un rêve qui est devenu réalité. "J’aime ça”, affirme-t-il. "C’est ce que j’ai toujours voulu faire”. Dana était fière du succès de son mari, mais ne voulait pas être en reste. Elle a étudié fort pour monter en grade et a obtenu un poste de supervision dans l’atelier où elle travaille.

Mirel dit qu’André, son fils aîné termine ses études secondaires cette année, et suit les traces de ses parents. " Pour pouvoir étudier, il ferme souvent la porte de sa chambre pour empêcher son petit frère d’y entrer". Et si chacun apprécie d’avoir son propre espace privé, la cuisine semble être l’endroit le plus populaire."Dans l’ancien appartement, il n’y avait pas d’endroit pour stocker les provisions ou préparer quoi que ce soit”, affirme Mirel. À présent, ils font la cuisine tous les jours –des plats européens traditionnels. La famille mange désormais plus sain, tout en faisant des économies. Mirel éprouve de la gratitude pour la vie dans leur nouvelle maison. "Notre maison est accueillante et nous avons de la nourriture dans le garde-manger”, fait-il remarquer. "C’est merveilleux”.



partenariats  
Everyday Essentials