Une meilleure santé
Il n’y a pas de moisissure dans la nouvelle maison des Nolans, et la santé de Ken s’en trouve stabilisée, ce qui lui permet d’apprécier son temps précieux en famille.

Souffrant d’un emphysème sévère, Ken Nolan se faisait constamment des soucis sur ce qui arriverait à sa famille s’il mourrait. Maintenant il est soulagé, sachant que sa femme et ses quatre enfants vivent dans un lieu sûr –une nouvelle maison d’Habitat pour l’humanité.

Ken et sa famille ont vécu pendant une douzaine d’année dans une maison louée qui tombait en ruine, était mal isolée et grouillait de moisissure, ce qui a considérablement aggravé la maladie des poumons de Ken. Lors des trois dernières années passées dans cette maison-là, Ken ne pouvait même plus monter les escaliers, et était obligé de dormir sur le canapé au salon.

Le jour où ils ont emménagé, il se sentait comme dans un rêve, dit-il. "Ce n’est pas une question de confort matériel, mais de sécurité. J’ai vu des familles se séparer quand un des parents meurt parce qu’elles ne pouvaient pas se permettre de rester ensemble. À présent, qu’importe ce qui m’arrivera, cette place restera pour ma famille”, dit-il. La santé de Ken, tout autant que la qualité de la vie, se sont améliorées aussitôt la famille installée dans sa nouvelle maison Habitat. Il voit de moins en moins son médecin. Ce n’est pas seulement parce que la maison est sans moisissure, c’est aussi par ce qu’il ne se fait plus de soucis. "Ken est beaucoup moins stressé sachant qu’on prend soin de sa famille”, affirme Diane sa femme. En plus de procurer plus de stabilité et de sécurité, la nouvelle maison a également réduit la pression financière qui pesait sur les Nolans. Bien plus écoénergétique que l’ancienne, Diana estime que la maison Habitat leur fait économiser environ 300 $ de charges par mois –somme qui peut être dépensée sur de la nourriture, des vêtements ou sur leurs enfants. Les Nolans s’engagent à donner à leur tour à Habitat pour l’humanité. Ken et Diane envisagent de partager leur expérience avec d’autres familles qui suivent le processus d’Habitat. Ils espèrent aussi participer sur les futurs chantiers d’Habitat.

Ken a été profondément ému par tout ce qu’Habitat a fait pour sa famille. Il résume ses sentiments en 4 simples mots: "C’est un miracle parfait.”



partenariats  
Everyday Essentials