Salamaleikum!

C’est de Casablanca, au Maroc, que nous vient la famille Aabid, qui occupera l’une des deux maisons LEED qu’Habitat pour l’humanité Montréal construit actuellement dans le quartier Saint Henri.

La famille se compose d’Abdellatif Aabid, de son épouse Jamila Ezzerouali et des enfants Salma, 8 ans et Mohammed, 5 ans. La famille est arrivée au Canada il y a huit ans et habite depuis lors le quartier Saint-Henri.

Ingénieur de formation, M. Aabid a trouvé un travail comme électromécanicien dans une entreprise de plastique. Il s’est vu refuser l’appui de la banque lorsqu’il a voulu acheter une maison récemment, son salaire ne suffisant pas. Il faut dire que la famille occupe un logement de 4½ pièces : on n’y retrouve qu’une pièce fermée et les enfants dorment pour l’instant dans le salon. Leur logement voisine un entrepôt désaffecté, souvent la proie de vandalisme et de graffiteurs.

C’est donc avec beaucoup d’intérêt qu’ils ont appris qu’Habitat pour l’humanité construisait cette année à Saint-Henri. « À ce rythme, nous n’aurions jamais pu être propriétaires de notre chez nous, explique M. Aabid. Que la maison soit construite selon les principes LEED, c’est l’avenir! » En tant que partenaire d’Habitat, la famille doit consacrer 500 heures de bénévolat à l’organisme. Travaillant et habile de ses mains, M. Aabid a aidé à l’aménagement du Centre de rénovation ReStore de l’organisme, rue Notre-Dame et a aussi beaucoup appris sur la construction résidentielle.